Assurance Hypothécaire 101

 dans Assurance

Pourquoi devriez-vous systématiquement souscrire votre assurance-hypothécaire avec l’aide d’un conseiller en sécurité financière plutôt qu’auprès de l’institution financière qui a financé votre prêt?

Parce qu’il y a beaucoup trop de désavantages à ne pas le faire!

Oui, souscrire l’assurance hypothécaire auprès de l’institution financière qui vous offre le prêt est une solution simple.  Signez ici madame, ici monsieur et hop, c’est réglé.

Maintenant, savez-vous exactement ce pour quoi vous venez de signer?  Si vous le saviez réellement, vous prendriez un peu plus de temps pour faire le tour de la question.

Propriété de votre contrat

L’assurance offerte par les prêteurs est un contrat à adhésion, c’est-à-dire que vous adhérez à un contrat qui appartient à l’institution financière.  Vous n’avez aucun contrôle sur les couvertures offertes par le contrat et l’institution financière est automatiquement bénéficiaire en cas de décès ou d’invalidité.  La prestation en cas de décès sera égale au solde du prêt et sera égale à votre paiement en cas d’invalidité.

De plus, comme vous n’avez aucun contrôle sur le contrat, si vous changez d’institution financière à un moment ou un autre, vous aurez à refaire une demande d’assurance.  Ceci pourrait être problématique si vous avez entre-temps eu des petits pépins côté santé.

Un contrat individuel vous permet de choisir le montant d’assurance qui vous convient (qui peut être plus ou moins élevé que votre prêt – c’est votre décision) et de nommer le ou les bénéficiaires de votre choix.  Le contrat n’est pas lié à votre prêt donc, même si vous changez d’institution financière, vous n’avez pas à recommencer une demande d’assurance puisque votre contrat pourrait très bien être toujours adéquat.

Faire affaire avec un professionnel de l’assurance

L’assurance hypothécaire de la Caisse Populaire ou de la banque est un contrat à adhésion.  L’employé qui complète la demande avec vous peut être un simple employé de la banque sans aucune formation en assurance.  Elle est donc fort probablement très peu outillée pour bien vous conseiller au niveau des protections que vous devriez détenir.  En fait, cette personne n’est pas là pour vous conseiller mais pour vous vendre un produit, point.

Un conseiller en sécurité financière a une formation spécifique en assurance et est à même de vous offrir un produit qui convient à votre situation particulière parmi une vaste gamme de produits offerts par plusieurs compagnies, le tout en fonction de vos besoins.

Protection en cas de décès

Comme je l’ai décrit plus haut, la protection en cas de décès d’une assurance hypothécaire souscrite auprès de la banque ou Caisse Pop sera toujours égale à votre prêt, donc votre assurance va diminuer avec le temps et vous ne créerez pas de patrimoine autre que la propriété qui sera libre de dette pour vos héritiers.

En souscrivant une assurance vie personnelle, vous pouvez choisir un montant d’assurance fixe, donc qui ne diminuera pas avec le temps.  Vous créez ainsi un patrimoine supplémentaire pour vos héritiers à votre décès.  De plus, comme vous aurez le contrôle de votre assurance, vous pourrez effectuer une série de modifications au fil du temps telles que : nommer ou changer un bénéficiaire, changer le mode de paiement, diminuer l’assurance, etc.

Protection en cas d’invalidité

Dans la même veine, la protection invalidité d’une assurance hypothécaire couvre le montant de paiement, point.  Un contrat individuel vous permet de couvrir les différentes mensualités que vous pourriez avoir par exemple : votre paiement hypothécaire, votre paiement de prêt auto (ou location), le paiement d’un prêt personnel, etc.

Vous choisissez le montant.  Advenant votre invalidité, vous n’aurez qu’à démontrer que vous avez effectivement ces mensualités à régler.

Définition d’invalidité

C’est LA partie la plus importante d’une assurance couvrant l’invalidité.

Un contrat individuel a de manière générale une définition moins restrictive et vous avez la possibilité de prolonger cette définition pour plus de 24 mois ce qui n’est généralement pas possible si vous adhérez à l’assurance hypothécaire de la banque.

Sans la prolongation de votre définition d’invalidité, vous pourriez voir les prestations cesser après une période définie au contrat car vous serez considéré invalide seulement si vous êtes incapable d’accomplir tout travail rémunérateur, ce qui est assez restrictif.  Notez que les définitions peuvent être différentes d’une institution à l’autre et que certaines sont plus limitatives que d’autres.

Voici un exemple concret de définition d’invalidité tiré du dépliant explicatif de l’assurance hypothécaire chez Desjardins:

  • il s’agit d’un état d’incapacité qui résulte d’une maladie ou d’un accident et qui exige des soins médicaux continus
  • cet état doit l’empêcher complètement d’accomplir toutes et chacune des tâches habituelles de sa fonction principale
  • s’il persiste plus de 24 mois, cet état doit alors l’empêcher complètement d’exercer tout travail rémunérateur

En lisant cette définition, on se rend immédiatement compte qu’elle est extrêmement restrictive.  À titre comparatif, voici la définition d’un assureur indépendant:

  • l’assuré est totalement invalide si, à la suite d’un accident ou d’une maladie, il est dans un état d’incapacité continu qui l’empêche d’exercer les activités de son occupation régulière

Bref, un contrat individuel vous offre potentiellement une protection supérieure!

Bilan de santé

Un point extrêmement important à valider est le moment où sera déterminé si vous êtes éligible à l’assurance.  Les Caisses et banques demandent bien souvent ce bilan de santé lorsque vous effectuez une réclamation!  En souscrivant un contrat auprès d’un conseiller indépendant, votre bilan de santé sera fait à la souscription du contrat et vous saurez immédiatement si votre assurance est acceptée, refusée ou acceptée avec des limitations.  Bref, on va vous dire immédiatement ce pour quoi vous êtes couvert et ce qui ne l’est pas

Le prix

Ça ne devrait pas être votre motivation principale mais dans la grande majorité des cas, ça revient moins cher de détenir votre propre contrat, surtout si vous êtes non-fumeur et que vous occupez un travail peu physique.

En résumé

Avantages de souscrire une assurance hypothécaire auprès d’un conseiller en sécurité financière au lieu de l’institution prêteuse:

  • Vous avez le contrôle de votre contrat – vous pouvez donc y effectuer des modifications et nommer le bénéficiaire de votre choix
  • Vous faites affaire avec un conseiller possédant la formation nécessaire pour vous conseiller au niveau de vos assurances
  • Le contrat est indépendant de votre prêt
  • Votre assurabilité est déterminée dès le départ
  • La portion assurance vie peut être d’un montant fixe et différend du solde de votre prêt hypothécaire (vous choisissez)
  • La définition d’invalidité est plus avantageuse pour vous dans une assurance hypothécaire que vous détenez
  • Prix avantageux

Contactez-moi pour obtenir une soumission personnalisée.

Articles récents

Laisser un commentaire

Taper, puis appuyer sur entrée pour rechercher